Le dossier de novembre 2018

     

 

 

 

 

YIN/YANG

CULTIVER LE YIN POUR L HIVER

La base de notre santé dépend de l’équilibre entre notre yin et yang. De nos jours, nous avons tendance à être dans l’hyperactivité (énergie yang) et de ce fait négliger la détente (énergie yin). Pourtant…

Nos sociétés nous dirigent trop vers la performance ; que ce soit au travail, dans la pratique d’un sport, avec les enfants ; par-dessus tout, l’omniprésence sur les réseaux sociaux…en clair nous sommes dirigés vers l’extérieur, vers le yang .

Pourtant, notre équilibre  prend sa source dans un yin solide ! Se ressourcer, lâcher prise aide à être en introspection. Je cite Catherine Marin: « Le yang contient le yin, le yin retient le yang ; ainsi le yang souffre des blessures du yin » …

Le yin symbolise l’hiver, la période où la nature se prépare pour le printemps ; nous nous épuisons aussi au même titre qu’elle.  Nous sommes calés sur les cycles de la nature. Un yang en excès révèle un yin déficient ; les sueurs nocturnes, un pouls rapide, des palpitations en sont les signes.

La solution : faites-vous masser avec un massage doux et non dynamique qui relancerait trop votre yang ! Les mouvements trop toniques sur des nœuds et sur les muscles remplis d’acide lactique créent un rapport de force avec votre corps. A l’inverse, des gestes doux et en profondeur (le massage Lomi-lomi) relance la véritable énergie.

Il est bon aussi d’accepter d’avoir besoin de repos et ce, sans culpabiliser !

Le dossier d’octobre 2018

L’INTUITION

Avoir confiance en ce que nous réserve la vie, pas si simple…mais il faut savoir utiliser ses sens ; trouvez une façon de vous approcher de vos sens : par exemple se promener en forêt ou au bord de la mer, et là regardez, sentez, écoutez !explorez vos pensées ; qu’est-ce qui vous empêche de découvrir quelque chose de nouveau ?avez-vous peur ? Notre subconscient emmagasine et conserve nos souvenirs de tensions, de confusion, de manque de confiance ; cela nous bloque…

On rumine, on rumine, on rumine ; détachez-vous et acceptez l’idée que tout ce que l’on cherche est déjà là ! les découvertes scientifiques et œuvres d’art les plus brillantes  ne proviennent pas d’un travail acharné mais d’une source intérieure profonde en nous (exemple de Mozart).

En restant plus près de nous même et en étant à l’écoute de tout ce qui se présentera sur notre chemin nous aide à trouver; pas chose simple me dire-vous que de se détourner de notre quête car la raison nous ramène au rationnel.

Quelques pensées limitantes :

Qui cherche trouve/qui ne cherche pas trouve

Je crois ce que je vois/je vois ce que je crois

 A vos sens !

Le dossier de septembre 2018

RESPIREZ!

L’air nous donne de l’énergie; il est le souffle de vie. Iodé, il régule la fonction thyroïdienne et aussi agit sur notre humeur, notre tonus, notre système immunitaire donc sur le stress.

La respiration profonde quant à elle favorise l’élimination des toxines, relâche les tensions, apaise l’esprit; elle renforce les fonctions du coeur, des poumons et de la digestion. 

Mode d’emploi: inspirez par le nez en gonflant le ventre puis vos poumons sur environ 5 temps; retenez l’air quelques secondes, puis expirez par la bouche sur 5 temps. 2 fois par jour pendant 10 minutes!

Selon l’expression Anglo-saxone « s’arrêter pour sentir les roses », c’est une invitation à apprécier les petits plaisirs de la vie. Il est bon de humer les fleurs réellement aussi! cela va nous aider à nous  connecter à la nature et ainsi  nous apporter une énergie bienfaitrice!

Alors respirez!

 

 

Le dossier de l’été 2018

L’ETE

Une parfaite journée d’été c’est :

Quand il fait beau et le soleil brille, une brise souffle pour nous rafraîchir,  les oiseaux chantent, et la tondeuse à gazon est cassée !!!…youpi !!!

Profitez-en pour aller prendre un bain de mer qui vivifie !

Bel été à tous!

Le dossier du mois de juin 2018

Notre corps

Nous savons que notre corps est un véhicule qui somatise en fonction de nos états d’âme ; vous ressentez de la tension ? alors vos centres énergétiques sont perturbés ; appelés aussi  chakras, ils se situent le long de notre colonne vertébrale ; ils emmagasinent et distribuent l’énergie dans tout notre corps physique ; si il y a perturbation (tension, choc émotionnel),  le chakra créera un « bloc » et notre corps en subira les conséquences ; le symptôme apparaîtra.

Quand notre système  énergétique est en équilibre, nos chakras fonctionnent bien et ils nous distribuent  de l’énergie de bien-être ; notre état de santé est sain.

Il est bon et important d’entretenir ses chakras en respirant bien et en méditant.

Petite astuce : lorsque vous êtes dans un embouteillage ou bien tout simplement en faisant la queue dans un endroit, pensez tout simplement à vous enraciner dans le sol et visualiser votre corps qui s’élance vers le haut comme une montage ; ceci s’appelle la pleine conscience !

Le dossier du mois de Mars 2018

LA GRATITUDE

Quotidiennement nous sommes préoccupés par la peur de manquer ; nous focalisons  notre attention sur le manque de temps, d’argent, de confiance…etc. Ainsi, nous perdons toute motivation, nous nous sentons impuissant ; libre place à l’anxiété et au stress…

Pratiquer la gratitude

Cela consiste juste à diriger votre pensée sur un sentiment de « plein », d’abondance ; cela peut être de la joie,  de la reconnaissance.  L’important est de vous remplir de ces émotions et y associer des images ; Ceci juste 5 minutes à n’importe quel moment de la journée : en vous levant, en vous couchant, sous la douche, en attendant le bus, dans la voiture. 

Exemple :

Apprécier  de pouvoir utiliser nos 5 sens (respirer la brise ou un parfum, de regarder la beauté de la nature, de goûter des aliments que l’on aime) ; de remercier l’univers d’être en bonne santé, d’être entouré de personnes que l’on aime et qui nous aiment. La chance d’avoir entrepris  des voyages, d’habiter dans une maison  confortable.

Tout ceci fonctionne car notre cerveau ne distingue pas le réel de l’imagination. A force de contacter nos manques et les émotions négatives qui vont de paires, nous  oublions nos acquis. La gratitude nous aide à apprécier les choses de la vie et finalement nous permet de se réapproprier notre vie !

Alors quand commencez-vous ?

Le dossier du mois: Février 2018

Méditer

Le stress, en latin « strictus », signifie striction, serrement, pression sur notre organisme=sentiment de frustrations et d’impuissance. Il est l’ennemi privé et public N°1 !

Nos résolutions : la fuite, la lutte, l’inhibition qui immobilise ; ce sont des réflexes de survie.

Pour y palier en toute sérénité, méditez ! c’est une méthode anti-stress naturelle qui nous permet de prendre conscience de notre corps et de ses tensions ; on entre dans un état de relaxation profonde (physique et mentale), qui nous amène à élever notre vibration. Au fur et à mesure de la pratique, nous avons la faculté d’éliminer nos tensions négatives et les remplacer par des positives…ce retour au calme est bénéfique pour dissoudre nos peurs, notre anxiété, nos blocages ; la confiance s’installe en nous et nous voici aux portes de l’accomplissement et de l’épanouissement.

La personne qui a envie de transformer sa vie, c’est vous

La personne qui est aux prises de la peur, c’est vous

La seule personne qui peut  se libérer de ses peurs, c’est vous…

 A méditer !